Presse

L’énergie en action


L’entreprise de patrimoine est en charge de la construction de grands projets au Cameroun

Le 2ème Forum Eau-Energie, organisé par Electricity Developement Corporation (EDC) le 11 et 12 décembre 2014 à Yaoundé, dans le cadre de Promote, est une aubaine pour les experts du Cameroun et d’ailleurs. 500 participants y sont attendus venant d’institutions nationales, régionales, internationales, d’organisations intermédiaires telles que les chambres de commerce, les organisations patronales, les groupements professionnels ou encore les organismes de financement des projets. Ce forum permettra aux délégués de débattre des problématiques liées à l’énergie, un défi considéré comme une priorité, au moment où on parle de la relance économique et de l’industrialisation du Cameroun.
Au cours dudit Forum, qui fait suite à une rencontre similaire organisée en 2011 et dont le feedback a été positif, des témoignages seront faits, des expériences seront partagées entre professionnels. Dans un éditorial qu’il signe dans le journal d’entreprise de décembre 2014, le directeur général de EDC, Théodore NSANGOU se veut clair : « Au Cameroun, l’on surveille désormais les travaux de construction de l’aménagement hydroélectrique de Lom Pangar comme du lait sur du feu ! » Normal. Le projet de barrage hydroélectrique de Lom Pangar est gigantesque. C’est un chantier dont le potentiel va chercher dans les six milliards de mètres cube d’eau, représentant le contenu du réservoir.
D’après le « livre blanc de l’énergie », adopté à Yaoundé il y a peu, le barrage de Lom Pangar s’avère indispensable pour l’optimisation u bassin de la Sanaga dont dépend la sécurité énergétique du Cameroun, voire celle de la sous-région Afrique centrale. L’essentiel de la puissance attendue de la Sanaga proviendra de Lom Pangar, avec pour appoint les ouvrages existants de Bamendjin, de la Mapé et de Mbakou.
Mutations N° 3792, du mercredi 10 décembre 2014

EDC active ses turbines à Promote 2014

Pour mieux présenter l’infini de son potentiel, Electricity Development Corporation (EDC), s’est servi de l’espace de la 5ème édition du Salon international de l’entreprise des PME et du partenariat. Du 11 au 12 décembre 2014 au palais des congrès de Yaoundé, l’entreprise a surtout mis en valeur l’importance d’un barrage comme celui de Lom Pangar.
Le constat est alarmant. La majeure partie de la population au Cameroun vit sans eau potable et sans électricité. La demande est croissante au jour le jour. A tout prix, « il faut de l’eau pour produire de l’énergie et de l’énergie pour avoir de l’eau dans un but humain, économique et social ». Pour pallier aux problèmes d’accès facile d’eau et d’électricité. EDC a organisé en partenariat avec la Fondation Inter-Progress, un forum d’échanges et de débats sur la question d’électricité au Cameroun sous le haut patronage du Ministère de l’eau et de l’énergie. L’évènement, placé sous le thème « hydroélectricité au Cameroun, quelques défis de l’heure », a vu la participation des spécialistes et des professionnels du secteur venus des quatre coins du monde. Ils sont venus du Cameroun, d’Afrique, d’Asie, d’Europe et d’Amérique dans le cadre des échanges et de la promotion des savoir et des savoir-faire.
Ce forum est une occasion pour la promotion de la coopération et des opportunités d’investissements dans le secteur et des infrastructures liées à l’eau et à l’énergie. L’objectif étant d’informer et de former. Aider les uns et les autres à mieux comprendre, à mieux connaitre les enjeux et les intérêts qui concernent l’eau et l’énergie ainsi que les conséquences qui en découlent. Lors de son discours d’ouverture du forum, Basile AtanganaKouna, ministre de l’Eau et de l’énergie (Minee), a fait la déclaration suivante : « sans eau ni énergie, la vie est précaire ». Pour être à la pointe de l’émergence 2035, il importe de mener des travaux de réflexion et de construction sur les secteurs d’eau et d’énergie. Ceci rentre dans le but de résoudre les enjeux socio-économiques pendant au moins une cinquantaine d’années et de garantir les générations futures. Pour cela, selon Théodore Nsangou, Directeur Général de EDC, « il faut concilier l’homme avec l’eau et l’énergie pour une utilisation raisonnée de ces deux éléments indispensable à la vie des populations ».
L’accès difficile à l’eau potable est à l’origine du taux de mortalité élevé au Cameroun. Les enfants de 0 à 5 ans en sont les plus frappés. Egalement, le manque d’eau au Cameroun entrave le secteur de l’agriculture et de l’élevage. D’où le phénomène de sous-alimentation qui sévit sur l’ensemble du territoire. La faible disposition de l’énergie met les populations des villes de Douala, de Yaoundé et autres en situation constante de délestage. De même, des industries du public et du privé produisant les biens de première nécessité ont des difficultés dans leur production pour satisfaire les besoins des populations. Pour faire face aux besoins croissants en énergie, le gouvernement camerounais a inscrit parmi les priorités, le projet de construction de Lom Pangar. Ce projet est désormais au centre du système énergétique du Cameroun, un puissant vecteur pour la valorisation du potentiel énergétique du fleuve Sanaga.

Intégration N°168, du 16 décembre 2014

EDC a fait bonne impression

PROMOTE. L’entreprise dont le projet phare est la construction du barrage hydroélectrique de Lom Pangar a reçu près de 5.000 visiteurs dans son stand.
Electricity Development Corporation (EDC) a fait bonne impression au 5ème Salon International de l’entreprise, de la Pme et du partenariat (Promote). C’est du moins ce qui se dégage des commentaires livrés par les visiteurs dans le registre ouvert par l’entreprise à cette occasion. Morceaux choisis : « très impressionnant et surtout très encourageant pour l’émergence du Cameroun » ; « Grand projet qui, je l’espère, pourra combler le déficit énergétique dont souffre le Cameroun » ; « Très grand projet, en espérant que ça tiendra, pour ainsi palier aux problèmes de délestage ainsi que d’emploi » ; « projet très émergent et garantissant les conditions de vie meilleure pour les populations. Nous restons sûrs que nous pouvons compter sur vous » ; « exposé technique fort intéressant. On a vraiment apprécié et sommes confiant que l’énergie ne sera plus un problème au Cameroun » ; « projet ayant un grand impact dans l’émergence du Cameroun ».
Le personnel de EDC mobilisé pour le Salon Promote 2014 a réussi à évacuer les a priori de certains visiteurs et à leur expliquer que les changements que la mise en eau du barrage hydroélectricité de Lom Pangar va opérer dans la vie des camerounais. Impressionnés, certains d’entre eux qui entendaient parler du projet Lom Pangar sans véritablement en comprendre les enjeux, n’ont pas caché leur joie d’être passés par les stands de EDC. Près de 5.000 visiteurs ont fait une halte dans le stand de EDC pour découvrir ses activités.
Mais, si à l’issue de Promote 2014, l’entreprise peut se satisfaire, c’est surtout grâce au succès de la 2ème édition du Forum Eau et Energie tenu les 11 et 12 décembre derniers sur le thème : « hydroélectricité au Cameroun, quelques défis de l’heure ». les travaux ouverts par le ministre de l’eau et de l’énergie ont connu la participation d’environ 500 personnes issues de ministères, d’organisations intermédiaires, des PME et PMI spécialisées dans la fabrication d’équipement et la fourniture des entreprises publiques, privées et multinationales, d’associations professionnelles, d’institution et organismes de financement des projets, entre autres.
Ledit forum a permis à tous ces acteurs d’échanger sur la problématique de l’eau et de l’énergie. En huit sessions, l’on a pu aborder les questions liées au montage institutionnel et financier des projets énergétiques ; les sources d’énergie alternative à l’hydroélectricité ; le transfert de technologie et le renforcement des capacités dans le secteur de l’eau et de l’énergie. Les participants n’ont pas été déçus par la qualité des exposés, qui ont comblé leurs attentes respectives. Rendez-vous est donc pris pour la prochaine édition du Salon International de l’entreprise, de la Pme et du partenariat. Occasion sera de nouveau donné aux uns et aux autres par EDC, d’en apprendre davantage sur les problématiques de l’eau et de l’énergie dans notre contexte.

Le jour N° 1832 du mardi 16 décembre 2014


Sponsors Officiels